Solution belge anti acariens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Solution belge anti acariens

Message par Alain le Lun 25 Mai - 8:23

A l’écouter parler - avec passion - des acariens, dont elle a étudié les us et coutumes sous les moindres coutures, le Dr Anne-Catherine Mailleux, biologiste, nous rendrait ces bestioles presque sympathiques. "Les acariens sont rigolos et patauds", nous affirme-t-elle. Ce qui ne l’a cependant pas empêchée de leur fabriquer un piège de la mort qui tue. En l’occurrence une couverture anti-acariens. Commercialisée par la société Domobios et disponible depuis la mi-avril en pharmacie (env. 100€ le kit couverture et spray), "Acar’up" promet à terme l’éradication de 98 % de ces indésirables.

Pour mettre au point le produit, il lui a d’abord fallu étudier pendant trois ans leurs comportement et langage particuliers. Il y a sept ans, la biologiste reçoit un budget de la Région bruxelloise pour entreprendre à l’ULB un travail de recherche fondamentale. "Je m’intéresse tout spécialement aux insectes, fourmis, araignées et surtout à la manière dont tout ce petit monde se nourrit, organise sa société et communique. Alors que les acariens constituent un gros problème de santé, leur biologie restait assez mal connue. Leur langage était terra incognita."

Démarrent alors les recherches. "L’avantage a été d’avoir pu mener mes travaux dans mon lit", plaisante Anne-Catherine Mailleux ; l’inconvénient étant qu’à force de fréquenter les acariens, elle y est devenue allergique. Ce qu’elle a pu observer de si particulier dans la société "acarienne" ? "J ’ai mis en évidence le fait que ces arthropodes communiquent beaucoup par signaux chimiques et j’ai découvert une série de molécules qui les attirent. Dans le cadre de cette étude, il est apparu que les acariens effectuent des migrations collectives toutes les nuits. La journée, lorsque nous ne sommes pas dans nos lits, ils forment de gros agrégats afin de ne pas perdre d’humidité, qui est leur facteur limitant. Dès qu’ils sentent la chaleur et l’humidité produites par l’humain, ils décomposent l’agrégat et s’en vont, en file indienne. Ils s’installent autour de notre corps - et non dessus car notre température est trop élevée pour eux - ils se nourrissent des squames de peau laissées par nos corps et profitent de l’humidité qui s’en dégage. Dès que l’on se lève, ils repartent pour se réfugier et reformer ces agrégats dans les profondeurs du matelas. Ce sont ces migrations nocturnes/diurnes qui leur permettent de survivre dans un environnement sec."

Mise au point d’un cocktail très attractif

Pour former ces agrégats, les acariens émettent des molécules, aussi identifiées par Anne-Catherine Mailleux, dans le cadre d’une recherche cette fois menée à l’UCL. "Certaines de ces molécules puaient, d’autres étaient toxiques", nous explique la biologiste, qui a sélectionné les molécules inoffensives et inodores. Elle les a retrouvées dans deux extraits végétaux qui, extrêmement dilués, constituent la solution "naturelle" contenue dans le spray.

L’idée du piège était née. Mais encore fallait-il trouver le support adéquat pour capter les parasites. "Nous avons conçu un tissu spécifique, 100 % coton mais tissé de manière particulière, qui supporte bien les lavages successifs en machine. Lisse au-dessus, la couverture est bouclée en-dessous pour permettre aux acariens de grimper plus facilement. La couleur - gris/bleu foncé - était également importante, car les acariens n’aiment pas les couleurs claires, par exemple." L’idée du concept "Acar’up" est donc de déposer la couverture sur un lit, un canapé, un tapis - de préférence en fin de journée - pulvériser la solution, attendre deux heures que les acariens, attirés par l’odeur, grimpent dedans. Mettre la couverture en machine à 60° et se débarrasser de ces pestes domestiques.

LES CINQ ÉTAPES DE LA SOLUTION "MIRACLE"
1. Retirer les couettes et/ou les couvertures en veillant à bien laisser les oreillers sur le matelas.

2. Poser le textile technique Acar'Up sur le matelas et sur l'oreiller en veillant à déposer la face bouclée du textile contre le matelas.

3. Vaporiser la solution attractive Acar'Up à raison d'une dose par carré en respectant une hauteur d'environ 30cm.

4. Après 2h, retirer le textile technique et le mettre dans la lessiveuse à 60°c, avec savon, nettoyer le linge de lit en même temps.

5. Passer un rapide coup d'aspirateur sur le matelas permettra d'éliminer les derniers résidus laissés par les acariens.

Alain

Messages : 107
Date d'inscription : 01/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum